DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pour Trump, c'est fini


Insight

Pour Trump, c'est fini

Les trois débats télévisés dans la campagne électorale présidentielle américaine sont maintenant terminés. Mark Davis en discute avec notre correspondant à Washington Stefan Grobe.

Mark Davis, euronews :
Stefan, de nombreux observateurs politiques disent que Donald Trump devait remporter les débats pour réduire son déficit dans les sondages. Où en-t-il maintenant? Peut-il encore changer le cours de cette élection ou est-ce fini ?

Stefan Grobe, euronews :
Je pense que les deux candidats ont livré leur meilleure performance dans un débat depuis le début de la campagne. Le problème pour Trump c’est que ça ne suffit pas. Trump doit séduire les femmes blanches éduquées, un groupe qui a basculé de façon spectaculaire en faveur de Clinton ces deux derniers mois, essentiellement en raison des commentaires de Trump sur les femmes. Quand il a désigné Hillary Clinton comme une “femme méchante” la nuit dernière, ça ne plaît pas à la mère de Philadelphie et la grand-mère à Indianapolis. Alors est-ce fini pour lui ? Probablement oui.

Mark Davis :
Selon les médias américains Trump est effectivement en train de commettre un “suicide politique”, en refusant de dire s’il va accepter le résultat des élections. Est-ce que cette position va pousser ses soutiens de base à l’abandonner ?

Stefan Grobe :
Voilà une bonne question. Je ne pense pas que ses principaux partisans vont l’abandonner parce qu’ils croient fermement à tout ce qu’il dit. Il parle d’un système politique truqué depuis le premier jour, et pousse même ses disciples à commettre des actes de violence. Regardez ses principaux partisans, ce sont des hommes blancs peu éduqués qui se sentent abandonnés par l‘élite. Mais encore une fois, vous ne pouvez pas gagner l‘élection avec seulement des hommes blancs sans instruction. Ils vont rester à ses côtés, mais tout le monde semble le fuir.

Mark Davis :
Les débats passés, sur quoi les candidats vont-ils se concentrer lors des trois dernières semaines de campagne ?

Stefan Grobe :
Pendant cette période, les candidats vont se concentrer sur la mobilisation de leurs bases respectives pour faire évoluer les votes en leur faveur. C’est là que l’efficacité sur le terrain de l‘équipe de Clinton, qui est supérieure, entre en jeu. Prenez par exemple la Floride : Hillary Clinton a dix fois plus de bureaux dans cet Etat que Donald Trump et ses membres sont en contact constant avec la population locale et je pense que finalement cela fera toute la différence .

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Auto-traduction

Prochain article

Insight

L'analyse du débat entre Hillary Clinton et Donald Trump