DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hong Kong balayée par le typhon Haima, moins violent qu'aux Philippines


Chine

Hong Kong balayée par le typhon Haima, moins violent qu'aux Philippines

Des arbres arrachés par dizaines, le typhon
Haima a frôlé l’est de Hong Kong. Les rafales de vents à plus de 100 km/h et les pluies torrentielles ont fait une dizaine de blessés. La ville au rythme d’ordinaire frénétique était vide. La Bourse hongkongaise à l’arrêt, les écoles fermées, le métro tournait au ralenti, les bus, les ferries étaient supprimés, et plus de 700 vols ont été annulés.

En fin d’après-midi, Haima a touché terre dans le sud de la Chine continentale.
Auparavant c’est Taïwan qui avait été traversée par le typhon, mais c’est aux Philippines qu’il a été plus violent.

Haima qui signifie “hippocampe” en chinois, y a fait douze morts. Quand il a frappé les Philippines mercredi soir, Haima était classé dans la catégorie des super typhons, le plus dangereux depuis trois ans.

Les habitants des zones sinistrées sont revenus constater les dégâts. Des dizaines de milliers d’habitations ont été détruites.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Irak

Irak : près de Mossoul, les chrétiens attendent la fin des combats