DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après Mossoul, Raqa en ligne de mire de la coalition


Irak

Après Mossoul, Raqa en ligne de mire de la coalition

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Alors que la bataille finale pour prendre Mossoul est imminente, la ville syrienne de Raqa est maintenant elle aussi dans le collimateur de la coalition occidentale, dont les membres étaient réunis à Paris cet après-midi. Les préparatifs d’isolement de la localité, contrôlée par le groupe Etat Islamique, ont commencé.

« Daech n’est pas tombé mais Daech vacille. Et c’est donc maintenant qu’il faut accroître nos efforts. La perte à terme de Mossoul, la deuxième ville d’Irak, constituera un revers sanglant pour Daech. »

Les deux offensives pourraient donc se superposer :

« Ajourd’hui, nous, en tant que membres de la coalition, a déclare Ashton Carter, secrétaire d’Etat américain à la Défense, allons nous focaliser sur l’encerclement d’ISIL et la perte du contrôle qu’il a sur Raqa avec le même sens de l’urgence et la même précision. »

De son côté François Hollande a prévenu qu’il faudrait bien anticiper les conséquences d’une chute de Mossoul, allusion au danger du retour dans leurs pays des djihadistes étrangers actifs en Irak.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Lyon accueille des migrants évacués de Calais