DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Secousses sismiques en Italie : Renzi rend visite aux sinistrés


Italie

Secousses sismiques en Italie : Renzi rend visite aux sinistrés

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le Premier ministre italien Matteo Renzi s’est rendu dans la région des Marches, frappée par deux secousses sismiques ce mercredi. Il était à Camerino, une ville universitaire de 7 000 habitants proche de l‘épicentre. Le gouvernement a débloqué quarante millions d’euros. Matteo Renzi a promis une complète reconstruction aux normes antisismiques.

A Camerino. Premier objectif : rouvrir l’université rapidement. L’Italie ne s’arrête pas, tous ensemble #séisme

“On peut plier, mais pas abandonner. Nous ne pouvons pas imaginer passer l’hiver sous une tente. Notre objectif n’est pas de mettre en place un camp de réfugiés, nous allons voir comment faire dans les prochains jours”, a-t-il déclaré devant la presse.

Les habitants de la région ont passé leur première nuit hors de chez eux, pour certains sous des tentes. D’autres ont dormi dans leur voiture à côté de leur maison, pour éviter les pillages, ou dans des hôtels de la côte adriatique mis à disposition.

“Je ne vais pas bouger d’ici, ça c’est certain. Ma maison est là, d’une façon ou d’une autre, je vais m’organiser avec ou sans eux”, se résigne un habitant.

L‘épicentre des secousses, qui n’auraient pas fait de victimes est à soixante kilomètres d’Amatrice, la ville complètement détruite par un puissant séisme ayant fait près de 300 morts le 24 août dernier.

Cette fois, d’après la protection civile, il y aurait environ 4 000 sinistrés.

Malgré le risque élevé, de nombreux bâtiments en Italie ne sont pas aux normes anti-sismiques.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Colombie: dialogue de paix en attente