DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du Sud : la présidente menacée par l'affaire de la "Raspoutine"


Corée du Sud

Corée du Sud : la présidente menacée par l'affaire de la "Raspoutine"

En Corée du Sud, tous les projecteurs sont braqués sur Choi Soon-sil, une femme d’affaires et amie proche de la présidente. Surnommée Raspoutine par les médias, elle est accusée d’avoir utilisé son influence auprès de la chef de l‘État pour extorquer de l’argent à de grandes entreprises du pays.

Le scandale a ébranlé la présidente sud-coréenne, qui aurait régulièrement sollicité les conseils de sa confidente, notamment pour ses discours. Park Geun-hye a depuis présenté des excuses et procédé à un remaniement au sein de son bureau présidentiel.

Selon les médias locaux, la présidente consultait son amie, notamment sur des questions relatives à la sécurité et à la défense, alors qu’elle n’occupe aucune position officielle.

L’affaire a entraîné la colère d’une partie de la population qui exige le départ de la présidente sud-coréenne, dont le mandat s’achève dans un an.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Venezuela : un dialogue en trompe l'oeil ?