DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : l'Etat Islamique revendique l'attentat de Diyarbakir


Turquie

Turquie : l'Etat Islamique revendique l'attentat de Diyarbakir

Le groupe Etat Islamique revendique l’attentat à la voiture piégée de Diyarbakir, via son “agence de presse” Amaq, son organe de propagande.

D’après le centre de surveillance des mouvements jihadistes SITE, le message a été posté par Amaq sur la messagerie cryptée Telegram ce vendredi.

L’attaque avait fait 9 morts et plus de 100 blessés ce vendredi matin. Une voiture a explosé devant un bâtiment de la police à Diyarbakir, la “capitale” officieuse du sud-est du pays, à majorité kurde.

Le Premier ministre turc avait initialement attribué l’attentat au PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, une organisation jugée “terroriste” par Ankara et à laquelle l’armée turque fait face au quotidien dans cette région.

Cette attaque était intervenue quelques heures après l’arrestation de plusieurs membres du HDP, le principal parti prokurde, par les autorités turques dans le cadre d’une enquête “antiterroriste”.

C’est le premier attentat revendiqué par les jihadistes du groupe Etat Islamique sur le sol turc.

Ce jeudi, le chef autoproclamé de l’Etat Islamique avait incité ses combattants à viser la Turquie et l’Arabie Saoudite dans un message audio, le premier d’Abou Bakr al-Baghdadi depuis décembre 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Colère de milliers de musulmans indonésiens après les « blasphèmes » du gouverneur de Djakarta