DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : le chef du groupe EI appelle ses troupes à "tenir" Mossoul


Irak

Irak : le chef du groupe EI appelle ses troupes à "tenir" Mossoul

Hot Topic Plus sur le sujet Mosul

“Tenir ses positions dans l’honneur est mille fois plus aisé que de se replier dans la honte”… Ainsi s’exprime – tout au moins le suppose-t-on – Abou Bakr al-Baghdadi. Le chef du groupe Etat islamique (EI) appelle ses combattants, estimés à entre 3000 et 5000, à tenir Mossoul.
Dans ce premier message depuis plus d’un an diffusé par Al-Furqan, un média affilié à l’EI, le calife auto-proclamé incite également ses partisans à s’en prendre à l’Arabie saoudite et à la Turquie désireuse de s’impliquer dans l’offensive sur la ville.

Les forces irakiennes sont désormais à la périphérie est de Mossoul et le crépitement des armes automatiques se faisait entendre à Gogjali, aux portes de la ville, note l’AFP.
L’armée avait annoncé hier une première incursion dans un quartier de l’est de Mossoul mais la progression des troupes irakiennes et des peshmergas kurdes appuyés par la coalition internationale ont été ralenties, en raison des vents de sable balayant les environs et des tirs de mortier du groupe Etat islamique.

De nombreux observateurs tablent sur une opération longue, car l’EI a eu deux ans pour se préparer à défendre Mossoul, où le groupe extrémiste a déclaré en juin 2014 son « califat ».

Dans des zones libérés du joug de l’Etat islamique, des hommes ont affiché leur joie en se rasant publiquement.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak-Turquie : crispations après le déploiement de chars d'Ankara