Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Dans l'Amérique rurale, les « laissés pour compte » ont voté Trump

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Dans l'Amérique rurale, les « laissés pour compte » ont voté Trump

<p>Au salon de coiffure Ozzy Barbershop, à Pike County dans l’Ohio, les conversations tournent autour de l‘élection de Donald Trump. John, le propriétaire, et Duane, son client du matin, ont voté tous les deux Trump mais ils ne s’attendaient pas à ce résultat.</p> <p>« Pike County est un petit village rural du sud de l’Ohio, explique John, et l’industrie est en crise, il y a peu d’emplois et le moral est très bas. Donc pour moi, il fallait que je lui donne une chance. »</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Zach Baer — green score of 216 4/8 — Pike County, Ohio — 11/4/16 <a href="https://twitter.com/NAWhitetail"><code>NAWhitetail</a> <a href="https://twitter.com/deerhub"></code>deerhub</a> <a href="https://twitter.com/OhioDivWildlife"><code>OhioDivWildlife</a> <a href="https://t.co/h7h0PaEQVU">pic.twitter.com/h7h0PaEQVU</a></p>&mdash; Matt Brewster (</code>SVwhitetails) <a href="https://twitter.com/SVwhitetails/status/795059605122543616">November 6, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Today in Pike County, Ohio w/ voters talking election & economy. This voter = lifelong Democrat now voting Trump <a href="https://t.co/j579JjpYFo">pic.twitter.com/j579JjpYFo</a></p>— Poppy Harlow (@PoppyHarlowCNN) <a href="https://twitter.com/PoppyHarlowCNN/status/776256519922941952">September 15, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Même scénario à St Joseph, Michigan : une petite communauté frappée par le marasme économique, dans un état traditionnellement démocrate, qui a viré républicain. </p> <p>Jim Zaleski, habitant de St Joseph, a voté Trump bien-sûr :<br /> « Ces huit dernières années n’ont rien eu de remarquable pour moi. Mais j’aime bien ce que M. Trump a dit. Je crois en une Amérique forte. Je crois en une armée forte. Et tout le monde attend du changement maintenant, et moi aussi. »</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="en" dir="ltr">North pier lighthouse in St. Joseph, Michigan, my home town <a href="https://t.co/uxEfTmYDqh">pic.twitter.com/uxEfTmYDqh</a></p>— Sammy, Daisy, & Beth (@rednsammy) <a href="https://twitter.com/rednsammy/status/796548229617827840">November 10, 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Ces hommes et ces femmes ont été séduits par le discours populiste d’un Trump qui leur a tant promis…</p> <p>Darrel West est analyste politique à la Brookings Institution : <br /> « Il y a beaucoup de gens qui se sentent laissés pour compte par l‘économie aujourd’hui. Des gens qui ont perdu leur emploi dans une usine, des gens qui ne se retrouvent pas dans les accords commerciaux. Les blancs qui vivent dans des zones rurales n’ont pas bénéficié de la même croissance que sur la côte Ouest et la côte Est. Trump effectivement a été capable de mobiliser ces gens et leur dire : “je comprends ce que vous ressentez”. »</p> <p>Et chez John le coiffeur, si on a voté Trump, la coupe est gratuite…</p>