DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : le ministre de l'économie inculpé pour extorsion et assigné à résidence


Russie

Russie : le ministre de l'économie inculpé pour extorsion et assigné à résidence

Stupeur et interrogations en Russie après l’inculpation du ministre de l‘économie. Alexeï Oulioukaïev a été assigné à résidence par la justice. Interpellé en pleine nuit par les services secrets, il a été inculpé pour “extorsion de pots-de-vin” contre le groupe pétrolier Rosneft. Il a été pris “la main dans le sac”, a précisé le Comité d’enquête national. Il risque jusqu‘à 15 ans de prison.

“C’est une accusation très grave qui vise un ministre du gouvernement de la fédération russe. Le point final de cette affaire revient à la justice. Mais il est absolument évident que tout le monde est égal aux yeux de la loi”, a réagi le président du Parlement, Vyacheslav Volodin.

Le Kremlin a annoncé ce mardi soir qu’Alexeï Oulioukaïev avait également été démis de ses fonctions. Agé de 60 ans, il était au gouvernement depuis trois ans. Il nie les accusations portées contre lui. Selon les enquêteurs, il a exigé de la direction de Rosneft, un géant pétrolier semi-publique, deux millions de dollars en échange de son feu vert pour l’acquisition de Bachneft, une compagnie appartenant à l’Etat.
Rosneft est dirigé par un proche de Vladimir Poutine, Igor Setchine. Pour certains observateurs, plus qu’un scandale de corruption, cette affaire serait liée à une guerre des clans dans les plus hautes sphères du pouvoir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Allemagne

Berlin interdit un groupe salafiste, multiples perquisitions