DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : attaque suicide contre un minibus officiel


Afghanistan

Afghanistan : attaque suicide contre un minibus officiel

Au moins quatre personnes ont été tuées et onze blessées mercredi matin près du ministère de la défense à Kaboul dans un attentat suicide contre un minibus officiel, selon un bilan du ministère de l’intérieur. “Au moins deux des victimes décédées appartiennent aux forces de sécurité“, a précisé Sediq Sediqqi, porte-parole du ministère, qui ignorait s’il s’agissait à bord de passagers membres des forces de police ou de l’armée.

Toujours selon M. Sediqqi, le kamikaze circulait à pied quand il s’est jeté sur l’avant du minibus. L’attentat s’est produit le matin à l’heure d’ouverture des bureaux et n’a pas été revendiqué. Kaboul n’a pas connu d’attentats majeurs depuis une série de trois attaques début septembre, qui avaient causé la mort de 41 personnes en 24 heures. Mais les explosions y sont fréquentes, souvent opérées au moyen de petites bombes magnétiques collées sous les voitures de personnalités ou de membres des services de sécurité.

Certaines ambassades occidentales ont multiplié les alertes ces derniers jours mettant en garde contre un risque élevé d’attentats suicide et à la voiture piégée. Samedi, la base de Bagram, la principale des forces américaines en Afghanistan, à 50 km au nord de Kaboul, a été visée par un attentat suicide qui a tué quatre soldats américains et fait 16 blessés. L’opération a été revendiquée par les talibans, comme l’attaque du consulat allemand à Mazar-i-Sharif, dans le nord du pays, survenue jeudi soir.

Avec agence (AFP)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : le ministre de l'Economie assigné à résidence