DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le maire de New York vent debout contre Donald Trump

Deux figures de New York, deux visions de l’Amérique : le maire, Bill de Blasio, et le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, se sont entretenus pendant plus d’une heure ce…

Vous lisez:

Le maire de New York vent debout contre Donald Trump

Taille du texte Aa Aa

Deux figures de New York, deux visions de l’Amérique : le maire, Bill de Blasio, et le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, se sont entretenus pendant plus d’une heure ce mercredi.

A la sortie, le maire de la première ville du pays, démocrate et virulent opposant au magnat de l’immobilier, s’est affirmé devant la Trump Tower en protecteur des immigrés de la Grande Pomme, “LA ville des immigrés“.

Les deux hommes sont des new-yorkais issus de l’immigration. Le père de Bill de Blasio est d’origine allemande, sa mère italienne. La mère de Donald Trump est Ecossaise et son grand-père Allemand.

La raison pour laquelle il est important de rappeler au président élu et à son équipe qu’il y a beaucoup de craintes et d’inquiétudes ici, c’est qu’un mauvais message pourrait encourager les actes de haine. J’ai insisté sur le fait qu’il était crucial d’envoyer un message d’unité“.
Bill de Blasio, maire de New York

Donald Trump, qui a promis d’expulser jusqu‘à trois millions d’immigrés clandestins, s’est attiré les foudres des maires de plusieurs grandes villes, de Boston à Los Angeles, en passant par Washington ou Chicago, que le maire, un proche de Barack Obama, veut transformer en “ville sanctuaire”.

Cet idée de “sanctuaires” pour protéger les immigrés illégaux fait son chemin : pendant la rencontre entre Trump et de Blasio, plusieurs centaines d‘étudiants on manifesté pour réclamer que l’Université de New York (NYU) devienne un “campus sanctuaire” (#sanctuarycampus ).