DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des officiers turcs de l'OTAN demandent l'asile


Le bureau de Bruxelles

Des officiers turcs de l'OTAN demandent l'asile

Le patron de l’OTAN, Jens Stoltenberg, le confirme en personne: plusieurs officiers turcs de l’Alliance ont demandé l’asile dans des Etats membres de l’organisation. Des défections qui font suite aux purges menées au sein de l’armée truque depuis le coup d’Etat manqué de cet été. Combien de militaires ont demandé l’asile et dans quels pays? Le secrétaire général de l’OTAN refuse de donner plus de précisions.

- Stotlenberg : “On a constaté que plusieurs officiers ont introduit une demande d’asile”.

- Euronews : “Ca vous inquiète?”

- Stoltenberg : “C’est une question qui doit être analysée et traitée par les différents pays…”

- Euronews : “Mais tout de même, quand des officiers de la deuxième plus grande armée de l’Otan demandent l’asile, c’est inquiétant…”

- Stoltenberg : “Ma priorité c’est de m’assurer que chaque poste dans la structure de commandement de l’OTAN est occupé. Pour ce qui est de l’asile, c’est une question qui devra être traitée et décidée par les pays concernés”

Le secrétaire général ajoute que plusieurs militaires turcs de l’OTAN ont été remplacés dans la structure de commandement.

Les désertions ne sont pas rares. En juillet, juste après la tentative de coup d’Etat, huit militaires turcs avaient fui en Grèce. Ils affirmaient craindre pour leur vie mais leur demande d’asile a été rejetée.

L’OTAN a condamné le coup d’Etat raté mais l’organisation insiste sur le respect de la démocratie, de l’ordre constitutionnel et des libertés fondamentales dans le pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Au revoir président! Barack Obama fait ses adieux à l'UE