DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Yémen : nouvelle tentative de trêve


Yémen

Yémen : nouvelle tentative de trêve

Une trêve de 48 heures a débuté ce samedi au Yémen à l’initiative de la coalition arabe sous commandement saoudien qui intervient dans ce pays depuis 2015 pour soutenir les autorités gouvernementales contre des rebelles. Ces rebelles chiites Houthis, qui contrôlent de larges pans du territoire yéménite dont la capitale Sanaa, ont indiqué qu’ils entendaient respecter le cessez-le-feu, annoncé samedi matin quelques heures avant son entrée en vigueur.

Les violences ont diminué samedi sur certains fronts mais d’intenses combats ont toutefois continué autour de la ville de Taëz (sud-ouest). Le médiateur de l’ONU pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a invité dans un communiqué les belligérants à “respecter pleinement” cette trêve.

Six tentatives de cessez-le-feu au Yémen ont jusqu’ici échoué.

Le Yémen est ravagé depuis près de 20 mois par des combats entre les forces progouvernementales soutenues par la coalition arabe et les rebelles Houthis, alliés à des partisans de l’ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh. Ce conflit a fait plus de 7.000 morts et près de 37.000 blessés, selon l’ONU.

Avec agence (AFP)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Le nouveau vice-président américain hué dans un théâtre new yorkais