DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alitalia : 2.000 emplois menacés


entreprises

Alitalia : 2.000 emplois menacés

2.000 emplois sont menacés chez Alitalia – soit 6% de ses effectifs – dans le cadre d’un vaste plan de restructuration impulsé par son premier actionnaire, Etihad airways (49% du capital).

La compagnie aérienne d’Abu Dhabi s’est fixé pour objectif de faire renouer le transporteur italien avec les bénéfices d’ici trois ans.

Alitalia pourrait aussi supprimer plusieurs liaisons domestiques exploitées à pertes – une vingtaine d’avions, principalement des Airbus 320, seraient immobilisés au sol.

Entrée au capital d’Alitalia en 2014, Etihad s‘était alliée au gouvernement italien pour sauver la compagnie en difficulté depuis la fin des années 90 et conquérir l’Europe. Mais ses efforts ont été sapés par l’expansion des low-cost dans la péninsule et le train à grande vitesse. A l’heure actuelle, Alitalia perdrait 500.000 euros par jour.

Avec Reuters.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Tourisme : Skyscanner passe sous pavillon chinois