DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou privatise une partie de la première compagnie pétrolière russe

Le fond souverain du Qatar et le négociant suisse de matières premières Glencore, vont acquérir 19,5% de l'entreprise publique

Vous lisez:

Moscou privatise une partie de la première compagnie pétrolière russe

Taille du texte Aa Aa

Le Kremlin a annoncé ce vendredi la privatisation d’une partie de Rosneft, premier producteur de pétrole et première capitalisation boursière de Russie.

Le fond souverain du Qatar et le négociant suisse de matières premières Glencore, vont acquérir 19,5% au capital de l’entreprise publique, contre un chèque de 10,5 milliards d’euros.

Le Britannique BP détenait déjà près de 20% de la société, qui restera contrôlée par l’Etat, s’est félicité Vladimir Poutine en présence d’Igor Sechin, le P-dg de Rosneft.

J’espère que l’arrivée de Glencore et du Qatar au conseil d’administration de la société améliorera sa transparence. Dans le même temps la compagnie reste entre les mains de l’Etat russe, qui détient plus de 50% des parts
Vladimir Poutine, président russe

Cette vente est l’occasion pour Moscou de prouver que la Russie reste attractive, malgré les sanctions. Rosneft est sur la liste noire des Etats-Unis depuis l’annexion de la Crimée en 2014. Pour le président de l’Association russe du pétrole et du gaz Victor Khaikov cela n’a pas été un problème:

Cet accord concerne des actions qui ont déjà circulé sur les marchés, elles ne sont pas soumises aux sanctions. On ne peut pas dire que les sanctions aient un quelconque effet sur cet accord“,
Victor Khaikov, président de l’Association russe du pétrole et du gaz

La cession, permise par à un important crédit de la banque Intesa Sanpaolo, intervient quelques jours après l’accord passé entre l’OPEP et la Russie sur le plafonnement de la production pétrolière, dans le but de faire remonter les cours du pétrole.