DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dopage d'Etat en Russie : un rapport final accablant


Russie

Dopage d'Etat en Russie : un rapport final accablant

La Russie humiliée par un nouveau rapport accablant. Le juriste canadien Richard McLaren a rendu public vendredi son rapport final commandé par l’agence mondiale antidopage (AMA).
D’où il ressort que “de fortes preuves d’un dopage institutionnalisé entre 2011 et 2015 ont été trouvées”.
L’auteur du rapport parle d’une véritable “conspiration” qui a été mise en place “pour les sports d’hiver et d‘été de hauts responsables de l’Etat dont le ministère des Sports et de ses services, l’agence russe antidopage (Rusada) ou le laboratoire antidopage de Moscou. Selon Richard McLaren, le FSB (services secrets russes) seraient également impliqués “afin de manipuler les contrôles antidopage”.

Au total plus de 1000 sportifs russes et plus de trente sports sont concernés.

La première partie du rapport McLaren, publiée en juillet dernier à la veille de l’ouverture des JO de Rio s‘était traduit par l’exclusion de 118 sportifs russes des jeux olympiques (113 sportifs pour les jeux paralympiques).

Le rapport final s’est concentré sur les grandes compétitions sportives internationales y inclut les Jeux Olympiques de Londres en 2012, les championnats du monde d’athlétisme 2013 à Moscou, ainsi que les Jeux d’hiver à Sotchi en 2014.

L’enquête démontre qu’une “manipulation systématique et centralisée des contrôles antidopages” a été mise en oeuvre”.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Syrie

Disparition de plusieurs centaines d'hommes ayant fui Alep (ONU)