DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La présidente Park victime d'une "Raspoutine"

Choï Soon-sil, une amie proche de la présidente, est accusée d'avoir profité de ses liens privilégiés pour soutirer des fonds à de grandes entreprises. Elle aurait aussi joué rôle de "conseil

Vous lisez:

La présidente Park victime d'une "Raspoutine"

Taille du texte Aa Aa

Elle est au cœur du scandale qui pourrait entraîner la chute définitive de la présidente sud-coréenne. Son nom : Choï Soon-sil. Cette amie proche de la cheffe de l‘État est accusée d’avoir profité de ses liens privilégiés avec le pouvoir pour contraindre de grandes entreprises du pays à verser plus de 60 millions d’euros à des fondations douteuses, argent qu’elle aurait en partie utilisé à des fins personnelles. La présidente Park est soupçonnée de collusion.

Par ailleurs, cette amie, actuellement en détention dans l’attente de son procès, aurait régulièrement prodigué ses conseils à la cheffe de l‘État, notamment sur des questions relatives à la sécurité et à la défense, alors qu’elle n’occupe aucune position officielle.

Ce scandale a déclenché la colère des Sud-Coréens qui ont multiplié les rassemblements, bougie à la main, pour réclamer la destitution de Park Geun-hye.