DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budget 2017 en Grèce : de l'austérité, encore, avant la reprise

Le parlement grec a adopté ce samedi soir la loi budgétaire pour 2017.

Vous lisez:

Budget 2017 en Grèce : de l'austérité, encore, avant la reprise

Taille du texte Aa Aa

Le parlement grec a adopté ce samedi soir la loi budgétaire pour 2017.
Le texte a été approuvé par 152 voix contre 146.

Il prévoit de nouvelles mesures d’austérité censées rapporter plus d’un milliard d’euros. Il s’agit notamment de taxes supplémentaires sur les voitures, les carburants, les téléphones ou encore le tabac.
Le document prévoit aussi de nouvelles coupes dans les dépenses publiques.

La contrepartie, selon le Premier ministre, c’est le retour durable de la croissance et la perspective d’une fin de la crise financière.
L’année prochaine sera une étape importante pour sortir le pays de la crise et c’est le premier budget d’optimisme, de croissance et de relance“, a-t-il déclaré à la tribune du Parlement.

“_Pour la troisième année, notre gouvernement va atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. Parmi ces objectifs, il y a une croissance du PIB supérieure à 1,75%. Cela fait partie de l’accord d’aide financière pour 2017.
L’excédent primaire devrait aussi dépasser les 2%._”
Alexis Tsipras, Premier ministre grec

Pour le gouvernement d’Alexis Tsipras, les choses se sont plutôt bien passées au parlement : le budget a été voté avec une confortable majorité. Pour autant, comme les mesures d’austérité se poursuivent, le gouvernement doit toujours faire face au mécontentement d’une partie de la population qui, année après année, enregistre une diminution de ses revenus.
Stamatis Giannisis, correspondant d’euronews à Athènes