DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réveillon politique en Corée du Sud

Au dernier jour de l’année 2016, la “Révolution des bougies” continue d’illuminer les rues de Séoul.

Vous lisez:

Réveillon politique en Corée du Sud

Taille du texte Aa Aa

Au dernier jour de l’année 2016, la “Révolution des bougies” continue d’illuminer les rues de Séoul. Pour la dixième semaine consécutive, les Sud-Coréens sont descendus en masse ce samedi. Ils réclament le départ de leur Présidente, scandent “Park Geun-hye Aya !”, en français “Park Geun-Hye démission !”, excédés par le scandale de corruption qui éclabousse la chef de l’Etat.

“Je voulais me joindre à la manifestation au moins une fois car beaucoup de mauvaises choses se sont produites cette année, et je l’ai finalement fait le dernier jour de 2016, raconte un manifestant. J’espère que ce mouvement donnera l’opportunité à la Corée d‘être plus raisonnable pour les générations futures. J’espère que la situation va se clarifier rapidement et que la Présidente va démissionner, afin que la Corée soit une grande république à l’avenir.”

Sous l’influence de sa confidente, Park Geun-Hye est accusée d’avoir violé la Constitution, de complicité de corruption et d’abus de pouvoir. Elle refuse de démissionner mais en pratique, elle n’est déjà plus aux affaires.

Ses pouvoirs ont été transférés provisoirement au Premier ministre, en attendant que la Cour constitutionnelle ne statue définitivement sur la motion de destitution votée début décembre par le Parlement sud-coréen.