DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : un air pollué qui plombe le moral


Chine

Chine : un air pollué qui plombe le moral

En Chine, la capitale Pékin est toujours en état d’alerte orange à la pollution. La faute à un épais brouillard toxique qui surplombe la région depuis ce week-end.
Résultat : des écoles sont fermées et les usines les plus polluantes sont obligées de réduire leurs activités.

Les autorités promettent que la situation va s’améliorer dans les prochains jours, à la faveur de l’arrivée d’un courant d’air froid.
N’empêche, les habitants manifestent une certaine lassitude.

Personne n’aime ce brouillard car il a un impact vraiment négatif notamment sur le moral des gens. On ne parle que de ça sur les réseaux sociaux, dans les médias, tous les jours, on ne parle que de ça. Ça finit par être déprimant !
Gao Yan, habitant de Pékin

Moi, ça me déprime. J’ai un enfant et je suis obligé de le laisser à la maison. On ne voit pas le moindre coin de ciel bleu. C’est presque inquiétant. Partout c’est gris. Dans ces conditions, on ne voit pas vraiment l’avenir en rose !
Zhan Yan, habitant de Pékin

De nombreuses villes chinoises sont concernées par ce phénomène de pollution (voir ici). Mais c’est surtout la capitale qui est affectée.
La concentration de particules fines est 20 fois supérieure aux normes recommandées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Pour aller plus loin

>>> Pollution : une nouvelle alerte rappelle à la Chine l’urgence du défi, article à lire ici

>>> Pollution en Chine : le pays “privilégie l‘économie au détriment du climat”, interview du spécialiste de la Chine, Jean-Luc Domenach, sur FranceInfo, à retrouver ici

>>> Evolution de la qualité de l’air en région parisienne, depuis 20 ans, l‘étude réalisée par AirParif, à voir ici

"Jamais un missile nord-coréen ne parviendra à toucher les USA" (Trump)

Corée du Nord

"Jamais un missile nord-coréen ne parviendra à toucher les USA" (Trump)