DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup d'Etat manqué en Turquie : deux cadres d'un conglomérat arrêtés


Turquie

Coup d'Etat manqué en Turquie : deux cadres d'un conglomérat arrêtés

Plus de cinq mois après le coup d’Etat manqué en Turquie, la chasse aux putschistes supposés se poursuit. Jeudi matin, deux cadres exécutifs du conglomérat turc Dogan Holding ont été arrêtés. Leur bureau et leur domicile ont été perquisitionnés.

Dogan Holding est un conglomérat très puissant en Turquie particulièrement influent dans la presse, dans le bâtiment et l‘énergie. Le groupe est la cible du gouvernement depuis des mois.

Le Holding possède notamment le grand quotidien Hurriyet, surveillé de près par le pouvoir après les dernières purges dans les médias turcs.

Le groupe Dogan est également actionnaire de la chaîne de télé CNN-Türk.

Les autorités soupçonnent les deux cadres du Holding d‘être proches de la mouvance de Fethullah Gülen. Un prédicateur réfugié aux Etats-Unis devenu l’ennemi juré du président turc.

Fethullah Gülen est accusé d‘être l’instigateur du putsch manqué du 15 juillet dernier, ce qu’il a démenti à de nombreuses reprises. Ankara réclame depuis des mois son extradition à Washington.

En cinq mois en Turquie, plus de 100 000 personnes ont été arrêtées, limogées ou suspendues de leur fonctions.

Avec Agences

Corée du Sud : deuxième jours du procès en destitution de la présidente

Corée du Sud

Corée du Sud : deuxième jours du procès en destitution de la présidente