DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ex-Premier ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj, interpellé en France


France

L'ex-Premier ministre du Kosovo, Ramush Haradinaj, interpellé en France

L’ex-Premier ministre kosovar Ramush Haradinaj a été interpellé ce mercredi en France, à l’aéroport de Bâle-Mulhouse. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la Serbie pour crimes de guerre. Il est aujourd’hui responsable de l’opposition au Kosovo. Il avait toutefois été acquitté en 2012 par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, de 37 chefs d’accusation.

Son interpellation a été saluée par le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic. “Son nom figure dans de très nombreux dossiers criminels, de Glodjane au lac Radonjic. Personne n’a le droit de saper les décisions d’une justice indépendante”, a t-il déclaré.

La justice française doit désormais examiner la demande d’extradition de Belgrade. Ancien compagnon d’armes de l’actuel président Hashim Thaci, il est le plus haut responsable kosovar jamais poursuivi,

“Cette détention est inacceptable et totalement injustifiable”, a dit le président du Kosovo. “L’UCK, l’Armée de libération du Kosovo a mené une guerre pour la liberté et l’indépendance du Kosovo, pour lutter contre les actes de génocide de Slobodan Milosevic”.

En 1998 et 1999, il était un des plus hauts responsables de la guérilla contre les forces serbes. Son unité, les “Aigles noirs”, contrôlait une région frontalière de l’Albanie, principale voie d’entrée des armes destinées aux rebelles de l’UCK. Son groupe est accusé par Belgrade d’avoir torturé et assassiné des dizaines de civils serbes.