DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dieselgate : 18 mois de prison pour un cadre sud-coréen de Volkswagen


entreprises

Dieselgate : 18 mois de prison pour un cadre sud-coréen de Volkswagen

Peine de prison ferme pour un dirigeant sud-coréen de Volkswagen, poursuivi dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués. L’homme a été condamné par un tribunal de Séoul à un an et demi de prison pour falsification de documents et violation de la loi sur la qualité de l’air.

Il aurait joué un rôle majeur pour permettre la mise en circulation sur le marché sud-coréen des véhicules Volkswagen, équipés du fameux logiciel permettant de tricher aux tests anti-pollution.

C’est la première fois depuis le début du scandale qu’un employé du groupe automobile écope d’une peine de prison.

Avec Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

entreprises

Samsung : bénéfices en hausse malgré l'échec du Note 7