DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Africa Eco Race : encore Sella, enfin Sireyjol

Il y avait pas mal de cordons de dunes à franchir ce mercredi lors de la neuvième étape de l’Africa Eco Race.

Vous lisez:

Africa Eco Race : encore Sella, enfin Sireyjol

Taille du texte Aa Aa

Il y avait pas mal de cordons de dunes à franchir ce mercredi lors de la neuvième étape de l’Africa Eco Race.

Au programme : 464 kilomètres, dont 391 de spéciale, entre Azougui et Akjoujt, en Mauritanie.

Double tenant du titre, Pal Anders Ullevalseter met pleins gaz du début à la fin.

Mais le motard norvégien cède encore du terrain, très précisément 7 minutes et 41 secondes, à son coéquipier chez KTM, Gev Teddy Sella.

Le jeune prodige de 18 ans qui a la double nationalité israélienne et sud-africaine signe son cinquième temps scratch depuis le départ.

Il se dirige tout droit vers la victoire finale, sauf accident ou problème mécanique lors d’une des trois dernières étapes.

Dans la catégorie autos, le Français Guillaume Lopez, ancien pilote de monoplace, termine troisième de la spéciale et il se hisse à la quatrième place du classement général au volant de son buggy.

Pas de chance pour le Tchèque Miroslav Zapletal qui avec son impressionnant Hummer laisse échapper la victoire pour 50 secondes après plus de quatre heures de course et après avoir subi une crevaison.

Le Français Patrick Sireyjol n’en demandait pas tant pour s’offrir sa première étape dans cette édition 2017.

De quoi lui faire oublier une première semaine de course pourrie par des problèmes récurrents de courroie de direction.

Pas de problème pour le Russe Vladimir Vasilyev qui garde les commandes du général avec sa Mini.

C’est bien simple, il a plus de deux heures d’avance sur son nouveau dauphin, Dominique Housieaux.

Comme tous les jours, on termine en faisant le point sur les camions avec la victoire d‘étape pour le Tchèque Jaroslav Valtr et son Tatra et la première place du général, toujours, pour le Russe Andrey Karginov et son Kamaz.