DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Depuis la Russie, les critiques se multiplient contre le rapport sur Trump


Russie

Depuis la Russie, les critiques se multiplient contre le rapport sur Trump

Les opposants à Donald Trump ne parviendront pas à détruire les relations entre la Russie et les Etats-Unis, c’est la position officielle reprise par beaucoup à Moscou. Leonid Slutzkiy, préside le comité pour les affaires étrangères de la chambre basse du parlement. Il y a quelques années, il avait rencontré l’un des fils de Trump pour parler affaires. Aujourd’hui il ne croit pas un mot du rappot controversé sur le président élu. “S’il existait au moins une toute petite preuve, elle aurait déjà été publiée dans tous les médias aux Etats-Unis”, dit-il, “l’administration Obama sortante fait tout ce qu’elle peut pour marginaliser la Russie avant de passer la main”.

Des analystes proches du Kremlin n’hésitent pas aller encore plus loin évoquant des tentatives de destitution du président élu. Selon Fyodor Lukyanov, rédacteur en chef du journal “Russia in Global Affairs”, “les affrontements continuent, le but n’est peut-être pas de se débarrasser du président, même si je pense que l’option d’une destitution est prise au sérieux, et il y aura une tentative de destitution. Ils essaient en tous cas de lui rendre la vie la plus difficile possible. En Russie, cette situation est vue comme la preuve d’une crise politique très sérieuse aux Etats-Unis”.

“L’opinion de l‘élite politique russe est assez unanime, le rapport sur Donald Trump n’est rien qu’une mauvaise fiction, c’est ainsi qu’elle a été qualifié par le porte-parole de Vladimir Poutine. Durant les premiers jours très froids de cette nouvelle année, beaucoup espèrent que la glace dans les relations entre les Etats-Unis et la Russie va commencer à fondre”.
nous dit notre correspondante à Moscou Galina Polonskaya.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Italie

Un hôtel-capsule à l'aéroport de Naples