DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un pistolet déguisé en iPhone inquiète les autorités belges

En Belgique, la police a diffusé cette semaine un message avertissant ses officiers d’une possible apparition sur le marché d’un pistolet ressemblant à un…

Vous lisez:

Un pistolet déguisé en iPhone inquiète les autorités belges

Taille du texte Aa Aa

En Belgique, la police a diffusé cette semaine un message avertissant ses officiers d’une possible apparition sur le marché d’un pistolet ressemblant à un smartphone. Les forces de l’ordre sont particulièrement inquiètes car “l’iPhone gun” ne ressemble pas à une arme et peut être aisément caché dans une poche de vêtement.

Conçu par la société américaine Ideal Conceal, le pistolet de calibre 0.380 a la taille d’un Samsung Galaxy S7 et la forme d’un iPhone. Son créateur, Kirk Kjellberg , a déclaré qu’il voulait créer une arme quasiment indétectable à l’œil nu. Vantant l’apparence extérieure de son pistolet, qui coûte environ 350 euros, Ideal Conceal a expliqué qu’il n‘était utilisable qu’une fois la crosse sortie du faux téléphone.

Kjellberg a affirmé avoir créé cette arme uniquement dans le but défensif. Dans une vidéo postée sur la page Facebook de sa société et disponible sur Youtube, l’inventeur répond aux critiques qu’il a reçues à travers les médias sociaux :

Le concepteur du pistolet a également fait part de ses doutes quant à possibilité que sa création soit un jour utilisée lors d’un acte criminel. Défenseur de la « responsabilité personnelle », Kjellberg a affirmé qu’il incombait aux propriétaires d’armes de les garder à l‘écart des enfants. Selon lui, les services de police américains ont déjà manifesté leur intérêt pour son arme.

Kirk Kjellberg a rapporté à CNN que l’idée de ce subterfuge lui est venue après une scène dont il a été le centre d’intérêt. Dans un restaurant, un enfant a remarqué qu’il portait une arme et a alerté sa mère à voix haute. “Les gens dans le restaurant m’ont tous regardé comme si j‘étais sur le point de tirer sur tout le monde”, a-t-il confié. D’où l’idée de chercher un moyen d‘être armé sans se faire remarquer.

Malgré un certain succès auprès du public américain (affirmé par son inventeur), “l’iPhone gun” suscite peu d’enthousiasme auprès des forces de l’ordre. « En général, le concept d’une arme déguisée, qui en apparence ne ressemble pas à une arme, est une source d’inquiétude », a récemment expliqué sur la chaîne CNN Money le directeur de l’association nationale des organisations policières, Bill Johnson.

Le sénateur démocrate Charles Schumer a quant à lui mis en garde sur les conséquences désastreuses de la commercialisation d’une telle arme. Il plaide auprès du futur ministère de la Justice américain pour une interdiction de son lancement.

En Belgique, l’interdiction est déjà en vigueur mais l’arme reste toujours accessible sur internet.