DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les îlots de Tiran et Sanafir resteront Egyptiens, dit la justice au Caire

La joie des activistes éclate devant la Haute cour administrative égyptienne.

Vous lisez:

Les îlots de Tiran et Sanafir resteront Egyptiens, dit la justice au Caire

Taille du texte Aa Aa

La joie des activistes éclate devant la Haute cour administrative égyptienne. Les juges viennent de rejeter la rétrocession par Le Caire à l’Arabie saoudite de deux îlots de la mer Rouge.

En avril, le gouvernement avait décidé de rendre ses îles inhabitées à Ryad, estimant qu’elles appartenaient à l’Arabie saoudite mais que depuis 1950 Le Caire en assurait la protection, à la demande du royaume saoudien.

“Selon la cour la souveraineté de l’Egypte sur Tiran et Sanafir est incontestable”, a déclaré le juge.

L’annonce de la rétrocession en avril avait provoqué des manifestations sans précédent depuis deux ans.

Les îlots inhabités de Tiran et Sanafir sont situés près de la pointe sud de la péninsule du Sinaï à l’entrée du Golfe d’Aqaba. Ils ont une importance symbolique puisque pendant la guerre de 1967 contre Israël, beaucoup d’Eyptiens s’y sont battus et y sont morts. L’annulation de la rétrocession pourrait compliquer les relations, alors que l’Arabie saoudite est l’un des principaux soutiens du président al-Sissi, injectant des milliards de dollars en aides et en investissements pour redresser une économie en panne. Ryad a déjà arrêté de fournir du pétrole à l’Egypte car les deux pays sont opposés sur le dossier syrien.