DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Milan : D&G, Ferragamo et Emporio Armani


Cult

Milan : D&G, Ferragamo et Emporio Armani

Dolce & Gabbana

Milan est entré de plain-pied dans sa fashion week masculine.
On commence avec la maison italienne Dolce & Gabbana dont le show était animé par le jeune chanteur américain Austin Mahone, qui a interprété plusieurs de ses titres.
Pour la prochaine saison hivernale, les doudounes patchwork seront ultra-matelassées et descendront jusqu’aux chevilles tandis que les pantalons cargo s’arrêteront eux aux chevilles.
Les broderies dorées sont présentent à profusion dans un vestiaire à la tonalité très militaire avec cabans et capotes aux motifs style “empire”.

Salvatore Ferragamo

Pour sa première collection chez Salvatore Ferragamo, le Français Guillaume Meilland a puisé dans l’histoire de la griffe.

Le trentenaire a imaginé le jeune Salvatore Ferragamo dans les années 1920 à son arrivée à New-York, vêtu de complets souples et élégants qui contrastaient avec les tenues plus strictes portées par les Américains.

De cette histoire, Guillaume Meilland – passé par Vuitton, Yves Saint Laurent et Lanvin – a tiré des silhouettes à la fois classiques et contemporaines, certaines longues et structurées, d’autres plus amples et souples.

Emporio Armani

Et enfin Emporio Armani, a présenté ses modèles pour la saison automne-hiver 2017-2018.

Giorgio a réinterprété des classiques qui ont franchi les décennies en leur donnant une touche plus moderne.
Trench, perfectos, blousons aviateurs… tout y passe sur une palette classique à base de kaki, brun, gris et noir.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Robert Wilson à la villa Panza de Varèse

Cult

Robert Wilson à la villa Panza de Varèse