DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Séisme : le centre de l'Italie est-il maudit ?


Italie

Séisme : le centre de l'Italie est-il maudit ?

“La bureaucratie tue plus que les séismes”, peut-on lire sur une affiche. Cette manifestation à Grisciano, près d’Amatrice dans le centre de l’Italie, c‘était dimanche. Ironie du sort, quelques jours avant ce nouveau tremblement de terre, dans la même région. Les habitants protestaient contre la lenteur des travaux de déblaiement et de reconstruction.

Le centre de l’Italie est-il maudit ? Une fois encore la terre tremble. Avec en plus des chutes de neige comme on n’en avait pas vu depuis 50 ans, les températures les plus basses depuis 25 ans.

Et tant de sacrifices consentis depuis le 24 août dernier. Ce jour là, le séisme faisait près de 300 morts, la plupart dans la ville de Amatrice. Deux mois plus tard, le 26 octobre, deux secousses légèrement plus au nord provoquaient d’importants dégâts mais sans faire de victimes. Puis le 30 octobre près de Norcia, toujours dans la même zone. Une autre secousse. Sans compter les 300 morts à L’Aquila, en 2009.

Sergio Pirozzi, le maire d’Amatrice a déclaré ce matin à la télévision : “ Je ne sais pas si on a fait quelque chose de mal, Je n’ai plus de mots”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Antonio Tajani, nouveau président du Parlement européen