DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trois fortes secousses en une heure au centre de l'Italie

La terre a tremblé trois fois en une heure ce matin au centre de l’Italie dans une zone déjà traumatisée par de puissants séismes en août et en octobre.

Vous lisez:

Trois fortes secousses en une heure au centre de l'Italie

Taille du texte Aa Aa

La terre a tremblé trois fois en une heure ce matin au centre de l’Italie dans une zone déjà traumatisée par de puissants séismes en août et en octobre. Une première secousse de 5.3 a eu lieu vers 10 heures 25, suivie d’une plus forte de 5.7 et plus longue aussi, et enfin une dernière de 5,3 à 11 heures 25. Les trois secousses ont été ressenties à Rome, où les trois lignes de métro ont été fermées pendant deux heures et plusieurs écoles évacuées.

“Les plaques géologiques qui ont bougé à l’automne dernier et celle d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes. Il y a plusieurs failles mais elles sont très proches les unes des autres. Il n’ a rien de particulier comparé à ce qui est arrivé par le passé mais ces secousses provoquent des dégâts et angoissent les populations sûrement davantage car les conditions climatiques sont mauvaises. La situation est critique sur la zone des secousses. La priorité est de secourir les gens, ce qui est très difficile car de nombreux villages sont isolés, certains sous deux mètres de neige, donc difficiles d’accès. Nous nous y rendons en hélicoptère. Je sûr que dans les prochaines heures nous pourrons mettre les populations à l’abri et au chaud car les conditions climatiques sont très difficiles”, explique Paolo Messina, expert en géologie.

Depuis une dizaine de jours, cette région a subi ses pires chutes de neige depuis 50 ans. L’armée, mobilisée dans la région pour aider au déneigement, va désormais envoyer des renforts. Des scènes de panique ont été recensées à L’Aquila, où les habitants ont craint de revivre les cauchemar du séisme de 2009 qui avait fait plus de 300 morts. Les épicentres ont été localisés entre les communes de Montereale, Capitignano, Campostoto, Barete, Pizzoli et Amatrice. Aucune victime n’est à déplorer.