DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : duel Hamon-Valls au second tour des primaires de la gauche, dimanche 29 janvier


France

France : duel Hamon-Valls au second tour des primaires de la gauche, dimanche 29 janvier

Le second tour des “primaires citoyennes” destinées à désigner le candidat du parti socialiste et de ses alliés à l‘élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017 opposera, dimanche 29 janvier, Benoit Hamon à Manuel Valls. Ils sont les deux qualifiés du premier tour, qui s’est déroulé dimanche 22 janvier.

Ministre de 2012 à 2014, en charge de l’Economie sociale et solidaire puis de l’Education nationale, Benoit Hamon, arrivé en tête, a proposé le programme le plus marqué à gauche, un projet aussi à forte teneur écologique. “Tout au long de cette campagne, je suis allé à la rencontre des Français partout en France, a-t-il déclaré. Et je tire la conviction des échanges nombreux que j’ai eus avec vous qu’il faut en finir avec les vieilles recettes, la vieille politique, ces vieilles solutions qui ne marchent plus.”

L’ancien ministre de l’Intérieur (2012-2014) puis Premier ministre (2014-2016) Manuel Valls, désormais outsider du second tour, a présenté le choix à venir entre son adversaire et lui en des termes tranchés. “Une nouvelle campagne commence dès ce soir, a-t-il lancé devant ses partisans. Un choix très clair se présente désormais à nous et à vous, mes chers compatriotes, entre la défaite assurée et la victoire possible.”

Le candidat arrivé en troisième position, Arnaud Montebourg, a appelé à voter pour Benoit Hamon au second tour, renforçant les chances de celui-ci de remporter ces primaires.

Moins de deux millions d‘électeurs ont participé au premier tour. C’est “satisfaisant”, a déclaré le président de la Haute autorité, Thomas Clay, “au regard du contexte” dans lequel s’est déroulée l‘élection.

Voici les principaux moments de la soirée électorale :

      Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

      Italie

      Italie : 24 personnes toujours prisonnières de l'hôtel Rigopiano