DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : les négociations proches d'une "déclaration finale" ?


Kazakhstan

Syrie : les négociations proches d'une "déclaration finale" ?

Consolider le cessez-le-feu en Syrie. C’est l’objectif des négociations, menées depuis hier au Kazakhstan entre les émissaires du régime de Damas et les représentants des rebelles syriens.

Ces négociations indirectes sont parrainées par la Russie, l’Iran et la Turquie, qui pourraient présenter prochainement une déclaration finale, même si l’envoyé spécial de l’ONU se montre prudent : “Nous sommes toujours en train de travailler. Je ne peux pas vous dire maintenant quelle sera l’issue de ces discussions”, indique Staffan de Mistura.

Les négociations se tiennent dans des pièces séparées, les représentants des rebelles ayant refusé hier de se retrouver face aux émissaires du régime de Damas, qu’ils accusent de violations régulières du cessez-le-feu. “Les discussions portent principalement sur la façon de mettre en place une paix effective sur le terrain”, explique Issam al-Rais, le représentant d’un groupe rebelle.

La Turquie, la Russie et l’Iran seraient parvenus un accord pour former un mécanisme tripartite chargé de surveiller les violations du cessez-le-feu en Syrie. La trêve, entrée en vigueur le 30 décembre, a certes permis une réduction de la violence, mais les combats se poursuivent.

Avec AFP et Reuters