DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après Trump, Theresa May courtise Erdogan


Turquie

Après Trump, Theresa May courtise Erdogan

De la Maison Blanche à Washington au Palais Blanc à Ankara. Moins de 24 heures après sa visite à Donald Trump, la Britannique Theresa May a rencontré samedi les autorités turques. L’occasion de préparer les relations entre les deux pays en attendant le Brexit.

Dans de nombreux dossiers Anglais et Turcs ont des intérêts convergents. A l’instar des négociations pour la réunification de Chypre.

De son côté, Theresa May a confirmé la création d’un groupe de travail conjoint dans le but de préparer le terrain en attendant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Le président Erdogan a affirmé que l’objectif était de passer de 15,6 milliards de dollars d‘échanges commerciaux entre les deux pays à 20 milliards de dollars.

La Britannique a également profité de sa visite éclair pour exhorter la Turquie à respecter l’Etat de droit. Depuis le coup d’Etat manqué en juillet dernier, les Européens s’inquiètent face aux dérives en matière de respect des droits de l’homme.

Avec Agences