EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Après Trump, Theresa May courtise Erdogan

Après Trump, Theresa May courtise Erdogan
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Après sa visite à Washington, la Première ministre britannique a fait escale à Ankara.

PUBLICITÉ

De la Maison Blanche à Washington au Palais Blanc à Ankara. Moins de 24 heures après sa visite à Donald Trump, la Britannique Theresa May a rencontré samedi les autorités turques. L’occasion de préparer les relations entre les deux pays en attendant le Brexit.

Theresa May en visite en Turquie pour renforcer les liens commerciaux https://t.co/FMRm7QIQefpic.twitter.com/T0Wr0YYuZB

— RFI (@RFI) 28 janvier 2017

Dans de nombreux dossiers Anglais et Turcs ont des intérêts convergents. A l’instar des négociations pour la réunification de Chypre.

De son côté, Theresa May a confirmé la création d’un groupe de travail conjoint dans le but de préparer le terrain en attendant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Le président Erdogan a affirmé que l’objectif était de passer de 15,6 milliards de dollars d‘échanges commerciaux entre les deux pays à 20 milliards de dollars.

La Britannique a également profité de sa visite éclair pour exhorter la Turquie à respecter l’Etat de droit. Depuis le coup d’Etat manqué en juillet dernier, les Européens s’inquiètent face aux dérives en matière de respect des droits de l’homme.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Keir Starmer affirme que le Royaume-Uni doit rétablir le dialogue avec l'UE

Pourquoi l'UE doit-elle surveiller de près les élections au Royaume-Uni ?

Le Royaume-Uni en marche vers l'alternance : le parti travailliste grand favori du scrutin