DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Pour Trump, les cent jours de grâce semblent terminés"


Etats-Unis

"Pour Trump, les cent jours de grâce semblent terminés"

Stefan Grobe, correspondant d’Euronews aux Etats-Unis : “La décision controversée de Donald Trump sur l’immigration a déclenché un chaos légal inédit dans l’histoire récente. L’opinion publique quasi-unanime y voit de l’amateurisme. Trump perd des soutiens politiques sans pour autant s’attaquer à un problème de sécurité plus important : celui des extrémistes radicalisés aux Etats-Unis et qui préméditent des attaques sans connexion avec l‘étranger. Les auteurs des attaques d’Orlando, de San Bernadino et Boston étaient soit Américains, soit vivaient ici et ils venaient de pays qui ne sont pas sur la liste de Trump. Le malaise, si ce n’est la colère, se renforce au Congrès au sein même des Républicains qui ont le sentiment d‘être forcés à défendre une politique d’immigration qui n’a pas fait l’objet d’une réflexion suffisante. Personne ne sait s’ils vont aider Trump à réparer les dégâts ou le laisser seul. Une chose est certaine : Pour Trump, les cent jours de grâce semblent terminés.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Russie

Russie : la conquête de l'Arctique relancée