Regain de tension entre Washington et Téhéran

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Regain de tension entre Washington et Téhéran

<p>C’est l’escalade entre Washington et Téhéran. Les Etats-Unis ont imposé vendredi des sanctions économiques à des entités soupçonnées de soutenir le programme balistique de l’Iran. </p> <p>Dans un tweet, Donald Trump a rappelé que l‘ère Obama était bel et bien révolue.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Iran is playing with fire – they don't appreciate how “kind” President Obama was to them. Not me!</p>— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) <a href="https://twitter.com/realDonaldTrump/status/827478751931924480">3 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> “L’Iran joue avec le feu, écrit Donald Trump. Ils ne se rendent pas compte de combien le président Obama était <ins>gentil</ins> avec eux. Pas moi!” <p>Jeudi, le président américain avait déjà affirmé qu’il n‘écartait aucune option après le récent <a href="http://fr.euronews.com/2017/02/02/le-torchon-brule-entre-washington-et-teheran">tir de missile</a> iranien. <br /> Les relations entre Téhéran et Washington ont toujours été compliquées, <a href="http://fr.euronews.com/2016/01/16/l-accord-sur-le-nucleaire-iranien-entre-en-vigueur-levee-des-sanctions">même après l’accord sur le nucléaire iranien en 2015</a>. </p> <p>Officiellement, les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques depuis 1980.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">A Téhéran, les autorités affirment que l'Iran “ne déclenchera jamais une guerre” <a href="https://t.co/A8JdzH53wJ">https://t.co/A8JdzH53wJ</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/LDbk9hEcGu">pic.twitter.com/LDbk9hEcGu</a></p>— <span class="caps">AFP</span> <span class="caps">USA</span> (@AFPusa) <a href="https://twitter.com/AFPusa/status/827552204944846849">3 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Autre signe du regain de tension, le gouvernement iranien a refusé d’accorder des visas à une équipe de sportifs américains.<br /> Des représailles après le décret de Donald Trump qui <a href=":http://fr.euronews.com/2017/02/01/la-fermeture-de-la-frontiere-americaine-vue-de-teheran">interdit</a> notamment aux Iraniens de se rendre aux Etats-Unis.</p> <p><em>Avec Agences</em></p>