DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : Marine Le Pen dénonce "la droite du fric et la gauche du fric"


monde

France : Marine Le Pen dénonce "la droite du fric et la gauche du fric"

En France, la candidate du Front national a tenu ce dimanche à Lyon, le premier de ses 10 meetings présidentiels jusqu’au premier tour.
Marine Le Pen clôturait là les deux jours d’assises de son parti. L’occasion pour le FN et pour sa présidente de réaffirmer les idées-forces, contenues dans le programme de “144 engagements”.

Dans son discours, elle a dénoncé le “fondamentalisme islamiste”, l’immigration incontrôlée, la “faillite des élites”.

Critique du “mondialisme économique et financier”

En se posant en “candidate de la France du peuple”, elle a multiplié les critiques vis-à-vis de la mondialisation et plaidé pour une renégociation des conditions d’appartenance à l’Union européenne.

En réalité, je défends les murs porteurs de notre société. Or, chacun en a conscience, tout ceci est aujourd’hui remis en cause. Nos dirigeants ont choisi la mondialisation dérégulée. Ils la voulait heureuse. Elle s’est révélée affreuse.

En tête dans les sondages

A deux mois et demi du premier tour de l‘élection présidentielle, Marine Le Pen est toujours placée en tête dans les sondages d’opinion.
Elle devance le centriste Emmanuel Macron et le candidat de droite François Fillon.

Pour aller plus loin

>> Les principales mesures du programme de Marine Le Pen, article paru sur le site de Public Sénat, à lire ici

>> Pourquoi le discours de Marine Le Pen reste profondément d’extrême droite, enquête du journal Le Monde, publiée le 24 octobre 2016, à lirei ici

>> Le FN se divise sur l’utilisation de l’affaire Fillon, article paru le 4 février sur le site de Mediapart, à consulter ici

Philippines : l'église critique la politique du gouvernement appelant au meurtre de narcotrafiquants

Philippines

Philippines : l'église critique la politique du gouvernement appelant au meurtre de narcotrafiquants