Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Roumanie : abrogation du décret controversé, la suspicion persiste

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Roumanie : abrogation du décret controversé, la suspicion persiste

<p>Le gouvernement roumain a officiellement abrogé ce dimanche son décret controversé sur la corruption. <a href="http://fr.euronews.com/2017/02/04/roumanie-le-gouvernement-va-abroger-le-decret-assouplissant-la-legislation-anti">Le Premier ministre s’y était engagé la veille</a>.</p> <p>Ce texte visait à assouplir la législation anti-corruption, notamment en réduisant les peines pour abus de pouvoir.</p> <p>Des milliers de Roumains étaient descendus dans les rues ces derniers jours pour dénoncer ce décret. Une mobilisation qui a donc amené le gouvernement à revoir sa copie.</p> <p>Mais pour certains, le combat n’est pas terminé.</p> <p>“<em>Les gens vont continuer d’exercer une pression sur le gouvernement. Ils ne vont pas se contenter de cette abrogation du décret. A leurs yeux, ce gouvernement est corrompu, et il va poursuivre sa politique, sans doute en cherchant à protéger les politiciens corrompus.</em>“<br /> <strong>Mircea Marian, analyste politique</strong></p> <p>Cette crise a mis en lumière les dissensions au sein de l’exécutif, avec un président de centre-droit, Klaus Iohannis, qui soutenait les manifestants hostiles au gouvernement.<br /> Un comportement dénoncé par certains habitants de Bucarest, qui, eux, soutiennent le Premier ministre, et qui, ce dimanche, sont allés exprimer leur colère sous les fenêtres du palais présidentiel.</p> <p><em>avec agences</em></p>