DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Unicredit rebondit, l'augmentation de capital se poursuit

La deuxième banque italienne mise sur sa crédibilité retrouvée pour lever 13 milliards d'euros sur le marché d'ici au 10 mars.

Vous lisez:

Unicredit rebondit, l'augmentation de capital se poursuit

Taille du texte Aa Aa

L’action Unicredit rebondissait ce mardi à Milan au lendemain du lancement de la plus grosse augmentation de capital de l’histoire de l’Italie.

La deuxième banque du pays tente de lever 13 milliards d’euros sur le marché – à peine trois milliards de moins que son actuelle capitalisation boursière.

Lundi noir

Pour les actionnaires qui ne souscriraient pas à l’offre, la dilution sera supérieure à 70%. Nombre d’entre eux ont d’ailleurs préféré céder leurs titres, faisant plonger l’action Unicredit de 6,9% lundi.

Ce mouvement de vente a aussi accentué la décote offerte sur les actions nouvelles, qui était à l’origine de 38,3% sur le cours de l’action hors droit de souscription.

Une crédibilité retrouvée

L’augmentation de capital court jusqu’au 10 mars. En cas d‘échec, la banque risque la faillite. Elle a prévenu la semaine dernière que ses pertes devraient drôler les 12 milliards d’euros sur 2016, du fait de charges exceptionnelles liées à la dépréciations de prêts toxiques.

Unicredit bénéficie toutefois d’un regain de confiance sur les marchés grâce à un plan de restructuration drastique présenté en décembre par son nouveau patron, le Français Jean-Pierre Mustier, pour assainir son bilan : 14.000 suppressions d’emplois d’ici 2019 (dont 4.000 en Italie), des cessions d’actifs en série et la vente de plus de 17 milliards d’euros de créances douteuses.