DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thomas Cook : l'été s'annonce grec

Le voyagiste constate un réel engouement des Britanniques pour la Grèce, alors que leur pouvoir d'achat s'effrite sous l'effet de la dépréciation de la livre.

Vous lisez:

Thomas Cook : l'été s'annonce grec

Taille du texte Aa Aa

Elles font office de baromètre des tendances touristiques en Europe. Les projections de Thomas Cook pour la saison estivale confirment un engouement accru pour la Grèce, l’Espagne et le Portugal, au détriment des pays frappés par le terrorisme, Turquie en tête. Une exception : l’Egypte, pays pour lequel la demande repart doucement à la hausse.

Le voyagiste britannique constate ainsi une hausse de plus de 40% des réservations de séjours en Grèce. Il lui a d’ailleurs fallu élargir son offre pour répondre à la demande.

Du fait de la dépréciation de la livre sterling, les Britanniques se tournent en effet vers des offres plus abordables. L’Espagne attire un peu moins cette année car les hôteliers ont profité d’une demande européenne record en 2016 pour relever leurs prix.

Thomas Cook a déjà vendu 31% de ses séjours d‘été au départ du Royaume-Uni. D’octobre à décembre, le voyagiste affiche un chiffre d’affaires hors effet de change en hausse d’1%, et a réduit sa perte nette saisonnière d’un million de livres sterling à 49 millions. Le groupe reste prudent quant à ses perspectives, arguant de l’incertitude politique en Europe.

Avec Reuters.