DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Lowell Bailey, "America's first" en biathlon


Sport

Lowell Bailey, "America's first" en biathlon

La joie incommensurable de Lowell Bailey aux Mondiaux d’Hochfilzen.

L’Américain est devenu champion du monde de l’Individuel. C’est la toute première médaille d’or de l’histoire du biathlon américain.

A 35 ans, Lowell Bailey ne s‘était jamais imposé en Coupe du monde et pensait arrêter sa carrière l’année dernière.

Cette victoire, il l’a obtenue grâce à un sans faute au tir. 20/20 pour Lowell Bailey qui a donné tout ce qu’il avait dans le dernier tour de ce parcours de 20 km pour devancer le Tchèque Ondrej Moravec, lui aussi auteur d’un sans faute.

Seuls trois biathlètes ont blanchi toutes les cibles.

Martin Fourcade n‘était pas de ceux-là.

Une balle manquée sur chacun des deux tirs couchés pour le triple champion du monde en titre et champion olympique de la discipline.

Il décroche malgré ces deux minutes de pénalité la médaille de bronze en réalisant le meilleur temps de ski.

Au final, il termine à 21 secondes seulement du vainqueur.

Le Français, qui domine le classement général de la coupe du monde, remporte une quatrième médaille en quatre courses lors de ces Mondiaux (or de la poursuite, argent du relais mixte, bronze du sprint et de l’individuel).

Il est désormais assuré de remporter le Petit Globe de cristal de l’Individuel (la coupe du monde de la discipline).

Avec AFP.