DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Explosion mortelle près des arènes de Bogota


Colombie

Explosion mortelle près des arènes de Bogota

Une explosion a entraîné la mort d’un policier et fait une trentaine de blessés ce dimanche à Bogota, à proximité des arènes de la capitale colombienne.

Les policiers étaient déployés dans ce quartier pour sécuriser les abords de l’enceinte en vue de la tenue d’une corrida ce dimanche après-midi.

Après quatre ans d’inactivité, la tauromachie a repris ses droits à la Santamaria au mois de janvier, déclenchant une vague de protestations.

“L’explosion était très puissante”, témoigne une riveraine. “J’habite à un bloc d’ici et tout a bougé dans mon appartement”.

Les enquêteurs cherchent à déterminer sous quelle forme la charge a explosé.

Ils n’ont pas établi de lien formel pour l’instant avec la tenue de la corrida.

Mais cette thèse est dans tous les esprits au vu des affrontements récurrents ces dernières semaines entre les forces de l’ordre et des groupes anti-tauromachie.

Le président colombien Juan Manuel Santos a, lui, qualifié sur Twitter l’explosion d’“attaque contre les policiers qui garantissaient la sécurité de La Macarena”.

Le maire de la ville Enrique Penalosa a invité les amateurs de tauromachie à se rendre aux arènes.

“Les terroristes ne vont pas nous intimider. Et nous ferons le nécessaire pour les appréhender”, a-t-il ajouté sur les réseaux sociaux.

Les arènes ont rouvert le 22 janvier sur décision de la Cour constitutionnelle, qui a estimé que la tauromachie faisait partie du patrimoine national colombien.

Avec AFP et Reuters.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Italie

Coup d'envoi du Carnaval de Venise