DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bénéfice net en recul de 62 % pour HSBC en 2016


Business

Bénéfice net en recul de 62 % pour HSBC en 2016

HSBC, première banque européenne par les actifs, a annoncé mardi un bénéfice imposable en baisse de 62 %. Sous le coup de nombreux éléments exceptionnels, il s‘élève à 6,7 milliards de dollars.

Son bénéfice a notamment été affaibli par une charge de dépréciation de survaleur d’un peu plus de trois milliards d’euros liée à sa banque privée en Europe, l’impact de la cession de ses activités au Brésil et les coûts de son programme d‘économies.

“L’inquiétude avec HSBC, c’est sans doute le ralentissement du commerce mondial, c’est une mauvaise nouvelle pour la profitabilité des banques, mais je pense que dans le cas de HSBC le commerce inter-régional, en particulier en Asie, pourrait compenser cela donc l’entreprise a affirmé aujourd’hui qu’elle était moins inquiète à propos du ralentissement des échanges”, estime Tom Stevenson, analyste financier chez Fidelity International.

Ces résultats étant très loin des attentes des analystes, le titre HSBC, côté à Hong Kong, a accusé mardi une baisse de 3,41 %. A Londres, le titre entraînait avec lui dans sa chute le Footsie britannique mardi matin.

Le titre HSBC plonge après un bénéfice plus faible qu’attendu à cause d’une chute de ses revenus

Le groupe a annoncé un nouveau programme de rachats d’actions portant sur 950 millions d’euros.

Conséquence du Brexit, HSBC s’apprête à transférer un millier d’emplois de Londres à Paris.