DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les joyaux de la Grèce Antique fermés en raison d'une grève des gardes d'État


Grèce

Les joyaux de la Grèce Antique fermés en raison d'une grève des gardes d'État

Des gardes qui ont débrayé hier, pour 24 heures, pour demander des effectifs supplémentaires et le paiement des heures supplémentaires.

Une mauvaise nouvelle pour les touristes venus des quatre coins du monde pour voir, notamment, le Parthénon à Athènes, à l’image de cette enseignante allemande venue avec ses élèves :

“Je n’y crois pas. Nous, les Allemands, sommes spécialement fâchés de la façon dont les choses fonctionnent ici parfois. C’est un monument international, touristique, des gens viennent ici chaque jour, c’est impossible. Je ne comprends vraiment pas pourquoi ils font grève. C’est une honte.”

Les syndicats de gardes grecs réclament notamment l’embauche de 200 personnes supplémentaires avant le début de la saison estivale, comme l’avait promis le gouvernement.