DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ankara décapite le HDP, principal parti pro-kurde


Turquie

Ankara décapite le HDP, principal parti pro-kurde

Hier, le Parlement turc, dominé par les islamo-conservateurs de l’AKP, a déchu la coprésidente du HDP, Figen Yüksekdag, de son mandat de députée. Quelques heures plus tôt, la Cour de cassation confirmait la condamnation de Yüksekdag à 10 mois de prion pour “propagande d’une organisation terroriste”.

Incarcéré depuis le mois de novembre, l’autre coprésident du HDP, Salahattin Demirtas, a lui été condamné hier pour “dénigrement de la nation”.

Les autorités turques accusent le HDP d‘être la vitrine politique des séparatistes kurdes du PKK, une organisation classée “terroriste” par Ankara, Washington et Bruxelles.

Le parti pro-kurde a saisi la Cour européenne des droits de l’Homme pour protester contre l’arrestation de ses dirigeants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Royaume-Uni

Emmanuel Macron poursuit sa tournée des capitales à Londres