DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dakota: les opposants à l'oléoduc évacués

Après un an d’occupation, le camp d’opposants à la construction d’un oléoduc dans le Dakota du Nord a été démantelé.

Vous lisez:

Dakota: les opposants à l'oléoduc évacués

Taille du texte Aa Aa

Après un an d’occupation, le camp d’opposants à la construction d’un oléoduc dans le Dakota du Nord a été démantelé. Une dizaine d’activistes restés après l’expiration d’un ultimatum des autorités ont été arrêtés. La tribu sioux de Standing Rock estime notamment que l’oléoduc passera sur des sites sacrés et menacera ses sources d’eau potable.

Le gouverneur du Dakota du Nord, Doug Burgum, a appelé les derniers militants à quitter le camp volontairement pour mettre fin à de longs mois de conflits, avec parfois des échauffourées particulièrement musclées avec les forces de l’ordre. Les autorités ont entamé le nettoyage du camp de fortune alors que les derniers activistes ont allumé une vingtaine de feux, selon eux, pour raisons religieuses. Plusieurs explosions ont été rapportées ayant fait deux blessés, un garçon de 7 ans et une fille de 17 ans.

L’oléoduc, un projet de près de 4 milliards de dollars, doit traverser quatre Etats du Nord et faire près de 1900 kilomètres de longueur. Il transportera du pétrôle du Dakota du Nord vers l’Illinois.