DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Regain de tension au Cachemire, trois soldats tués


Inde

Regain de tension au Cachemire, trois soldats tués

L’accalmie n’a duré que quelques jours. Dans la nuit de mercredi à jeudi, trois soldats indiens et une femme ont été tués lors d’une attaque de militants séparatistes dans le sud du Cachemire.
Le 12 février, huit soldats, huit séparatistes et trois civils avaient également été tués lors d’une attaque similaire.

La dernière embuscade s’est produite dans le district de Shopian à une cinquantaine de kilomètres de Srinagar, la capitale du Cachemire indien.

La question du Cachemire empoisonne les relations entre l’Inde et le Pakistan depuis des décennies. Après trois guerres entre les frères ennemis depuis l’indépendance de l’Inde en 1947, une ligne de cessez-le-feu sépare le Cachemire en deux régions. Mais depuis 1989 l’insurrection armée a déjà causé la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Ce regain de tension serait lié à la mort d’un des chefs rebelles, tué par les forces indiennes en juillet dernier.

Le 5 février, le ministre indien de l’intérieur a fait sensation lorsqu’il a proposé la réunification de l’Inde et du Pakistan.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Japon

Nissan: Carlos Ghosn prend du recul et se concentre sur l'alliance avec Renault