EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Regain de tension au Cachemire, trois soldats tués

Regain de tension au Cachemire, trois soldats tués
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une civile a été également perdu la vue lors d'une embuscade des séparatistes.

PUBLICITÉ

L’accalmie n’a duré que quelques jours. Dans la nuit de mercredi à jeudi, trois soldats indiens et une femme ont été tués lors d’une attaque de militants séparatistes dans le sud du Cachemire.
Le 12 février, huit soldats, huit séparatistes et trois civils avaient également été tués lors d’une attaque similaire.

La dernière embuscade s’est produite dans le district de Shopian à une cinquantaine de kilomètres de Srinagar, la capitale du Cachemire indien.

La question du Cachemire empoisonne les relations entre l’Inde et le Pakistan depuis des décennies. Après trois guerres entre les frères ennemis depuis l’indépendance de l’Inde en 1947, une ligne de cessez-le-feu sépare le Cachemire en deux régions. Mais depuis 1989 l’insurrection armée a déjà causé la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Ce regain de tension serait lié à la mort d’un des chefs rebelles, tué par les forces indiennes en juillet dernier.

Le 5 février, le ministre indien de l’intérieur a fait sensation lorsqu’il a proposé la réunification de l’Inde et du Pakistan.

#Cachemire L’#Inde se propose d’avaler le #Pakistan – via courrierinter</a> <a href="https://t.co/Akmn1AImHQ">https://t.co/Akmn1AImHQ</a></p>&mdash; france corroyez (pinthyit) 13 février 2017

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Près d'un milliard d'électeurs appelés aux urnes en aux urnes en Inde

En Inde, la colère des agriculteurs réprimée par des gaz lacrymogènes

No Comment : Narendra Modi inaugure un temple hindou