DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Guatemala: le bateau de Women on Waves refait parler de lui


Guatemala

Guatemala: le bateau de Women on Waves refait parler de lui

L’ONG ““Women on Waves”“:https://www.womenonwaves.org/ refait parler d’elle au Guatemala avec son “navire pour l’avortement” qui propose aux femmes désirant mettre fin à une grossesse non désirée de rejoindre les eaux internationales afin de contourner la législation. Le bateau a jeté l’ancre hier dans un pays où près de 65 000 avortements illégaux sont répertoriés chaque année.

“Ils ont pensé qu’il était temps de venir pour la première fois en Amérique latine pour promouvoir la dépénalisation et la légalisation de l’avortement qui est un droit fondamental pour la femme”, explique cette activiste pro-avortement.

Accueilli par les gardes-côtes guatémaltèques, la bateau de l’ONG néerlandaise compte rester cinq jours à Puerto San José, à 100 km de la capitale Guatemala. De nombreux groupes opposés à l’avortement ont également pris position à proximité du quai pour faire entendre leur voix:
“C’est un pêché. Pourquoi ne restent-ils pas chez eux pour tuer leurs propres enfants ? Rentrez aux Pays-Bas. Pourquoi venez-vous au Guatemala ? Nous avons déjà suffisament de problèmes au Guatemala, on n’a pas besoin de plus.”

Par le passé, “Women on waves” s‘était signalé lors d’actions similaires au large du Maroc mais aussi en Europe: en Espagne, en Irlande, en Pologne ou au Portugal.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Malaisie

Kim Jong-Nam, empoisonné au gaz VX