DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le VX a terrassé Kim Jong-Nam en vingt minutes

Au moment où les caméras de l’aéroport de Kuala Lumpur le filment en train de décrire son agression aux policiers et demander de l’aide médicale, Kim Jong-Nam n’a plus que vingt minutes à…

Vous lisez:

Le VX a terrassé Kim Jong-Nam en vingt minutes

Taille du texte Aa Aa

Au moment où les caméras de l’aéroport de Kuala Lumpur le filment en train de décrire son agression aux policiers et demander de l’aide médicale, Kim Jong-Nam n’a plus que vingt minutes à vivre. On en sait plus ce dimanche sur les résultats de l’autopsie pratiquée sur le corps du demi-frère de Kim Jong-Un, assassiné en Malaisie le 13 février.

Corps dont l’identification formelle restait encore à effectuer selon le ministre malaisien de la Santé, qui a expliqué que les médecins légaux travaillaient sur un profilage ADN.

La victime a succombé à une “paralysie très grave” et est décédée dans “un très court laps de temps” après avoir respiré du VX, une substance neurotoxique classée comme arme de destruction massive.

Deux femmes soupçonnées d’avoir administré la substance ont été placées en détention provisoire ainsi qu’un Nord-Coréen. La police veut entendre sept autres Nord-Coréens – dont un diplomate de l’ambassade de Corée du Nord à Kuala Lumpur – mais quatre des suspects ont fui la Malaisie le jour de l’assassinat.

L’aéroport de Kuala Lumpur, après nettoyage, a retrouvé son statut de zone sûre.